• Que j'aimais ce cordon-bleu un peu fleur bleu, qui rêvait, un jour d'aller naviguer sur le grand bleu, mais qui en avait une peur bleue. Il se faisait des cheveux blancs rien qu'en pensant aux requins blancs qui le peuplait. En réalité il les aimait autant qu'il les craignait, car il se rappelait comment les cuisinait sa maman de sa blanche main, mais depuis les Dents de la mer il faisait de nombreuses nuits blanches. Il a, à présent reprit des couleurs mon cordon bleu, il voit tout en rose et lit des romans à l'eau de rose, puis un jour il découvrit le pot au rose : la vie n'est pas toujours rose. En premier lieu il rie jaune puis se fâcha tout rouge, finalement il décida d'appeler un numéro vert, on lui expliqua que des fois dans la vie on en voit des vertes et des pas mûres, on lui conseilla de se mettre au vert, de se mettre a jardiner pour se changer les idées (mon cordon bleu avait la main verte). Mon cordon bleu faisait grise mine, il décida d'aller broyer du noir au fond d'un cabinet noir où il noircit des pages, pour extérioriser ses idées noires.

    [Dada]

     


    3 commentaires
  • "En quoi « Le lac » de Lamartine est-il un poème emblématique du lyrisme ?"
    Vous avez une demi heure !

    M
    on oral, j'ai eu de la chance (oui encore !). En photo : Daria devant Le Lac


    7 commentaires
  • il pleut il pleut bergère, rentre tes blancs moutons...

    1 commentaire
  • C'est Bubulle, un poisson très spécial que j'ai adopté il y a... pfiiou... 7 ans (déjà ?). 
     Sa photo est placée juste au-dessus de mon lit et la nuit cette photo s'anime et Bubulle me raconte des histoires, ses récits de voyages. Il me raconte les mers
    et océans du globe et ses différents habitants, et leurs différentes cultures. Il me raconte sa dernière escale aux Baléares, les minettes au bord de l'eau (dans l'eau quand même hein !), le jus d'algues à la main, les lunettes de plonger sur le nez, et les nageoires en éventail.
    Bubulle est un cadeau d'anniversaire que ma maman m'a offert quand "les temps étaient durs" comme elle disait, et elle pleurait parce qu'elle avait honte de pas pourvoir m'offrir de "vrai" cadeau, alors que c'est le plus joli cadeau qu'elle m'ait fait.
    Qui a la chance de voyager toutes les nuits vers les destinations les plus exotiques ?
    C'est moi hihi. Merci maman, Merci Bubulle.

    Daria


    2 commentaires
  • "Une communauté ne peut longtemps se suffire à elle-même ; elle ne peut se développer qu'avec des personnes provenant d'horizons différents et de frères encore inconnus."

    Howard Thurman

    5 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique