• La bouche

    Ni sa pensée, en vol vers moi par tant de lieues,
    Ni le rayon qui court sur son front de lumière,
    Ni sa beauté de jeune dieu qui la première
    Me tenta, ni ses yeux - ces deux caresses bleues ;

    Ni son cou ni ses bras, ni rien de ce qu'on touche,
    Ni rien de ce qu'on voit de lui ne vaut sa bouche
    Où l'on meurt de plaisir et qui s'acharne à mordre,

    Sa bouche de fraîcheur, de délices, de flamme,
    Fleur de volupté, de luxure et de désordre,
    Qui vous vide le coeur et vous boit jusqu'à l'âme...

    Marie Nizet - Poètesse du XIXe siècle.


    votre commentaire
  • De dire que ce qu'on découvre ici est beau...

    Qu'il y a du talent, de l'émotion, des larmes, du drôle, du doux...

    Et que la vanité (c'est le titre de mon "roman que personne n'a lu" ça, d'ailleurs, Vanités (clique dessus, Ô visiteur curieux)) n'a rien de bon...Que comme son nom l'indique, c'est vain...

    Keep cool, restez zen, respirez, tout ça n'a pas d'importance...On est là pour si peu de temps, autant qu'il soit bon...

    CC

    Photo : éphémère beauté qui nous rappelle à la modestie.

    P.S : Qui a dit qu'un bn produit n'avait pas besoin de pub...


    votre commentaire
  • Pendant nos vacances, on a eu l'honneur de voir les petites fesses de Balzac...

    Si! si!

    Bisous La Communauté

    CC


    3 commentaires
  • Je veux des vacances...

    J'en peux plus de ces copies, grrrrrr!

    J'ai envie de prendre cette petite route qui chemine dans le tableau de Cézanne...Sous ce soleil chaleureux et gai. Envie de me reposer parfois sous l'ombre fraîche de quelque cyprès...

    Tiens! On pourrait y aller tous ensemble, Cirdan et moi, on aurait nos guitares et on chanterait tous des vieilles chansons que tout le monde connait. Mim' se lancerait même dans une interprétation merveilleuse de La Foule de Piaf...On hurlerait du Patriiiiiiiiiick avec Tim...On sussurerait l'intro de Pierre, de Barbara, avec LC...

    Et puis on pique-niquerait joyeusement, faisant péter les bouchons des bouteilles que les bordelais du groupes nous auraient amenées...On se régalerait des salades de cerises et de mangues et des jus de fruits de Jane et Daria...

    La vie serait jolie. On se ferait des bisous.

    Puis, à cause d'une bouteille de Graves et de la chaleur, on se mettrait à parler sérieusement, on referait le monde avec Fil...

    Et puis repus et heureux on s'endormirait, à la belle étoile...*

    ^__^

    Bisous

    CC


    12 commentaires
  • 'Le geste goudronne ce qui passe, ouvre une dimension baroque, lente, en étirant l'éternité comme une suffocation habillée de volupté... La femme et le taureau, ultime danse, corne contre ventre, sang contre tendresse...'

    Mon coup de coeur visuel du moment.

    Je vous préviens, j'en ai souvent des coups de coeur, visuels ou pas...

    Le site d'une artiste qui ne peint que des femmes.

    Bises la communauté!

    CC


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique